années 1970  

1970 Les films pornographiques deviennent X .

Portier de nuit (1974) de Liliana Cavani

Pierre Bachelet - Histoire d'O ( 1975 )

Le X devient , un critère désignant , un film dans lequel ; un acte sexuel est filmé en montrant les organes génitaux !

 

S

Affiche du film Gorge profonde (1972).

Un film pornographique, aussi appelé film X, film pour adultes, film hard ou film rose, est un film à une visée érotique contenant des scènes où le rapport sexuel, non simulé, est montré de manière explicite dans le but de provoquer l'excitation sexuelle du spectateur.

Les films pornographiques relevant du « porno hard » se distinguent des productions dites « porno soft », terme désignant les films érotiques où le rapport sexuel est simulé.

Dans le hard — terme désignant le cinéma pornographique proprement dit — les organes génitaux, dont le pénis en érection, sont directement montrés à l'image, avec de fréquents gros plans, dans des scènes représentant le coït dans son intégralité. La plupart de ces films sont interprétés par des acteurs spécialisés, mais d'autres peuvent au contraire mettre en scène des personnes non professionnelles.

Dans les premiers temps, les films pornographiques sont destinés à des projections personnelles ou à des clubs privés, dans des conditions souvent clandestines. Par la suite, ils sont projetés dans des salles de cinéma spécialisées. À compter des années 1980, les films pornographiques gagnent en visibilité grâce à leur diffusion en cassettes puis en DVD, ainsi que sur certaines chaînes de télévision. La pornographie connaît ensuite une nouvelle révolution avec l'ère de l'Internet, qui facilite beaucoup l'accès à ce type de productions.

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !