Poliomyélite et H.I.V. mêmes origines ?

La poliomyélite.

 Également appelée paralysie spinale infantile ou simplement polio, est une maladie infectieuse aiguë et contagieuse spécifiquement humaine causée par le poliovirus sauvage.

.L'infection, transmise par voie digestive, est le plus souvent asymptomatique ou s'exprime par des symptômes le plus souvent bénins et non spécifiques.

La poliomyélite antérieure aiguë proprement dite est l'atteinte de la moelle épinière. Elle peut entraîner une paralysie touchant le plus souvent les membres inférieurs et pouvant atteindre l'appareil respiratoire.

Dans le premier cas, le pronostic est fonctionnel avec risque de séquelles paralytiques ; dans le deuxième cas, le pronostic est vital avec risque d'arrêt respiratoire.

Dans tous les cas, le traitement est symptomatique.

Heine et Medin l'étudient et la décrivent au xixe siècle. Des années 1880 jusqu'à la seconde moitié du xxe siècle, la maladie sévit dans le monde entier sur un mode épidémique et handicape ou tue plusieurs millions de personnes.

Les progrès de l'hygiène et surtout la vaccination font considérablement reculer son incidence. Les travaux de Salk et de Sabin, dans les années 1950, mènent à la création de deux vaccins efficaces, permettant ainsi de combattre la maladie.

Depuis 1988, l'éradication de la poliomyélite fait l'objet d'une initiative mondiale sous l'égide de l'OMS, de l'Unicef et du Rotary International.

Ce programme a ainsi permis de faire passer l'incidence annuelle de 350 000 cas en 1988 à 74 cas en 2015 et 37 cas en 2016, avec une maladie qui reste endémique dans trois pays, le Nigeria, le Pakistan et l'Afghanistan.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : vendredi, 15 Septembre 2017