années 1970  

1974 Naissance de Starmania

Starmania, la première grande comédie musicale francophone !

Daniel Balavoine - SOS d'un terrien en détresse [HQ/HD]

Dimash Kudaibergen - S.O.S d'un terrien en détresse / Live dans Les Années Bonheur

STARMANIA

Comédie musicale de Michel Berger et Luc Plamondon

 

Starmania est une comédie musicale cyberpunk de Michel Berger sur un livret de Luc Plamondon. Créée le 10 avril 1979 au Palais des Congrès de Paris, l'œuvre est devenue, au fil des productions et des enregistrements, l'un des spectacles les plus joués et les airs, parmi les plus célèbres du répertoire francophone.

Joué à différents endroits dans le monde, il a fait l’objet de multiples adaptations tant en anglais qu’en français. L’album studio original de 1978 s’est vendu à plus de 2,2 millions d'exemplaires rien qu’en France, se positionnant ainsi à la septième place des meilleures ventes d’albums au niveau national .

 

Starmania fut l'un des tout premiers opéras-rock francophones entièrement chantés .

Le projet initial de Michel Berger, Angélina Dumas, qui date de 1974, est une réflexion autour du syndrome de Stockholm et de l'histoire de l'enlèvement de Patricia Hearst, qui en 1975, s'est finalement ralliée à la cause de ses ravisseurs.

 La Bande à Baader est aussi une référence de Starmania pour Plamondon et Balavoine . De par ses thèmes et le monde dépeint, Starmania rejoint le mouvement cyberpunk.

Personnages principaux :

 

Marie-Jeanne, la serveuse « automate »

 

Johnny Rockfort, le chef des Étoiles Noires

 

Sadia, le « cerveau » des Étoiles Noires

 

 

Cristal, l’animatrice TV

 

Ziggy, le disquaire mythomane et androgyne, (personnage inspiré par Ziggy Stardust

 

Zéro Janvier, le businessman (homme

d’affaires) politicien

 

Stella Spotlight, l’ex-star sex-symbol

 

Roger-Roger, le présentateur du journal télévisé

La « speakerine de Télé Capitale » n'est pas du tout importante dans l'histoire.

 

 Elle apparaît dans la première version scénique de 1979 où elle intervient pour faire 4 ou 5 brèves annonces puis le personnage disparaît définitivement des versions ultérieures.

 

Le « grand gourou marabout » de la version album studio 1978(chanson Paranoïa interprétée par Michel Berger) est mis en scène dans le spectacle de 1979 ,puis disparaît dans les versions suivantes.

Article Wiki et vieuxvolcan