années 1970  

Ce retraité est bien , à plaindre.

 

Valéry Giscard d'Estaing, le plus coûteux des anciens présidents

 Valéry Giscard d'Estaing (ici en 2010 aux côtés de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy) a été président de la République entre 1974 et 1981.

Valéry Giscard d'Estaing (ici en 2010 aux côtés de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy) a été élu président de la République entre 1974 et 1981. (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)

L'ancien chef de l'État représente à lui seul un budget de 2,5 millions d'euros par an, sans compter ses indemnités et sa rémunération de membre du Conseil constitutionnel. Sa résidence privée d'Authon bénéficie d'un dispositif de protection très important.

Le plus ancien... Et le plus cher! Valéry Giscard d'Estaing serait l'ancien président de la République qui coûterait le plus cher au contribuable français. D'après le blog du député PS René Dosière qui a enquêté sur ce poste de dépenses, celui qui a été chef de l'État entre 1974 et 1981 coûterait chaque année 2,5 millions d'euros. Nicolas Sarkozy représente une dépense de 2,2 millions d'euros, tandis que Jacques Chirac coûte 1,5 million d'euros par an. Au total, la République dépense plus de 6 millions d'euros par an pour ses anciens présidents.

René Dosière précise que ce budget ne prend pas en compte leur indemnité d'ancien président (6.000 euros par mois), ou la rémunération de membre du Conseil constitutionnel (12.000 euros par mois) que Valéry Giscard d'Estaing est le seul à toucher. Le député rappelle que ces dispositifs ne correspondent à aucune disposition légale, hormis une "lettre" de Laurent Fabius

Des effectifs de protection pléthoriques

Le député PS tire ses informations de demande formulées auprès des services du Premier ministre et d'autres ministères. Il a ainsi découvert les effectifs pléthoriques détachés de corps militaires ou policiers afin d'assister ou protéger les trois hommes. Ainsi, la résidence privée de Valéry Giscard d'Estaing à Authon (Loir et Cher) mobilise 15 gendarmes à temps plein pour un coût annuel de 1,1 million d'euros. Celle de Jacques Chirac à Bity (Corrèze) est protégée par 6 gendarmes pour 400.000 euros par an. Le service de sécurité de Nicolas Sarkozy représente quant à lui un budget de 700.000 euros par an.

En outre, Valery Giscard d'Estaing tient à sa disposition 2 sous-officiers de l'armée de terre, et 3 sous-officiers de la marine pour un coût total de 287.000 euros. Enfin, le ministère des Finances indique au député PS avoir également à la disposition des anciens présidents 6 agents pour un montant total de 511.605 euros par an.

 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : mercredi, 12 juin 2019

×