années 1970  

1970 Ne cachez plus ce sein .

Érotisme et Pornographie, depuis l’origine de l’art, et des gravures , la frontière entre les deux a toujours été mince !

 

355805ab 355a 4378 b82d 4c7c1b8899a3

 En 1964, le styliste américain Rudi Gernreich met le monokini sur 

 

C'est avec mai 1968 et l'émergence du mouvement hippie que certaines femmes décident d'abandonner leur soutien-gorge. En septembre , le mouvement féministe New York Radical Woman proteste contre l'élection de Miss America à Atlantic City en jetant des accessoires féminins et des soutiens-gorge dans une poubelle

. Elles veulent initialement les brûler, mais n'en obtiennent pas le droit. Cette manifestation est devenue une légende urbaine de femmes brûlant leur soutien-gorge dans la rue. 

 sur la côte d'Azur, le monokini est initialement interdit, c'est là qu'il se popularise le plus dans les années

. Environ la moitié des baigneuses tombent le haut à Saint-Tropez en 1975

. Des instructions sont données à la police de ne pas intervenir. Pierre Merli, maire d'Antibes Juan-les-pins déclare qu'« on fermera les yeux, au moins au sens figuré. »

À l'époque, 76 % des Français sont favorabyles au bronzage seins nusg

. La réputation libertaire de la France sera alors médiatisée jusqu'aux États-Unis.!

De nos jours, d'après les standards occidentaux, la liberté dont disposent les femmes d'exposer leur poitrine dépend beaucoup du contexte social. .

 

L'exposition publique des tétons et de l'aréole est considérée, dans presque toutes les circonstances, comme , choquante, et comme une forme de nudisme, d'où l'apparition de cache-tétons pour contourner cela tout en laissant les seins ibres.

   

Note personnelle,en 2018 , il y avait moins de Seins Nus qu’en 1970 ,, actuellement la censure revient naturellement !!!

Ajouter un commentaire